Russian join, késako?

Hop hop hop, la dernière astuce à déterrer du vieux blog: Le Russian join. (en vidéo)

Sinon on peut aussi faire comme ça avec des noeuds (toujours en vidéo).

Mon avis après tests, le Russian join fait une petite sur-épaisseur mais c'est du solide et au final, ça ne se voit quasiment pas. Faut vraiment le chercher et savoir qu'il est là pour le trouver.

On peut l'utiliser pour faire les changements de couleur, il faut crocheter jusqu'à l'endroit où on doit changer de couleur afin de repérer le point précis où on doit attacher la couleur suivante, puis redéfaire un petit peu pour joindre l'autre couleur à l'endroit repéré.

Le "avec des noeuds" est solide, à ma grande surprise mais selon l'endroit où est placé le nœoeud, ça peut être gênant. Pour les chaussettes par exemple, oubliez cette méthode!

En bref, je préfère le Russian join.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.