Comment Windows m'a convaincue d'installer Linux

Tux super héros

Dessin réalisé au crayon, repassé au feutre, gommé, scanné puis retouché et colorisé avec Gimp.

Petite parenthèse informatique ... Ou la râlante contre Monsieur Microsoft qui croit savoir mieux que moi ce qui est bon pour moi .... Cet été Microsoft sortait son nouvel Os (Windows 10) en proposant aux heureux possesseurs de version 7 et 8 de Windows de pouvoir migrer gratuitement sur la version 10.

J'ai donc vu débarquer sur mon ordi une application infernale pour réserver la nouvelle version.

Mais où est le bouton "non merci et ne me casse plus les choses que je n'ai pas" sur la boite de dialogue de cette application.

Sauf que moi je n'en veux pas de Windows 10, même gratuit.
Et puis mon ordi est devenu lent à démarrer, sans raison : pas de programme qui se serait tapé l'incruste au démarrage, pas de machin suspect dans les programmes installés ... par précaution j'ai fait un scan d'antivirus, rien, nothing, nichts.

Un seul suspect restait en liste : l'application "Installez le super méga génial W10 gratuitement". Petit tour sur internet pour voir comment on désactive/supprime/nettoie ce truc.
Découverte au passage que quelques nouveaux mouchards ont été ajoutés à mon insu ... pas étonnant que ça rame avec mon débit internet pourrave. M'enfin bref, après désinstallation de toutes les mises à jour qui doivent l'être, nous voilà reparti comme au premier jour, mon bousin adoré démarre au quart de tour et ça ne rame plus. Ouf !

Sauf que tout ça me laisse un peu fâchée contre Windows. Du coup j'ai installé Debian Jessie (GNU/Linux) en dual boot pour essayer.
Finalement je crois bien que je vais devoir dire merci à Monsieur Windows ... parce que Debian, en plus d'être totalement libre, c'est pas mal du tout et même plus que ça. Bon il faut un temps d'adaptation et du matériel compatible sinon ça peut vite tourner au vinaigre mais il y a de fortes chances que mes futurs ordinateurs fonctionnent exclusivement sous Linux.

Toute cette histoire m'a inspiré le gribouillage qui figure en haut de l'article.