Dessin de vacances

Dessin panda true trou black metal

Cette illustration résulte d'une idée de dessin "à la con" à faire sur un T-shirt. Le panda est réalisé avec Inkscape. Il me reste à trouver comment refaire ça sur tissu, probablement avec de la peinture, enfin si j'y arrive.

Comme les années précédentes, j'ai pris quelques jours de congés pour aller au festival Hellfest. Je ne publierais pas de photos car je n'ai pas pris mon appareil ... une envie de profiter des concerts les mains dans les poches, ou presque ! Et puis d'autres font ça mieux que moi, si ça vous tente allez voir sur le site du Hellfest, il y a de très belles photos.
Pour ceux et celles que cela intéresse, Arte Live a filmé certains concerts et vous pouvez les voir (ou revoir) en streaming sur leur site : Click ! .

Mon ressenti à chaud (ou presque) de cette dixième édition du Hellfest :

La décoration :
Les transformations et ajouts de décos sur les bars et les nouvelles oeuvres de Monic La Mouche étaient superbes, comme d'habitude.
Par contre les décors mis autour des écrans géants des Mainstages ... hum hum ... on va dire que tout le monde à le droit de faire des erreurs ... mais franchement j'ai trouvé ça pourri de chez pourri. Heureusement que j'avais peu de groupes à voir en Mainstage, mes préférences musicales jouant plutôt sous les chapiteaux des scènes Altar et Temple.


L'ambiance :
Cette année il y avait moins de metalleux et plus de curieux ... je vais faire ma vieille bique mais "c'était mieux avant", lol. Le festival évolue, ce qui est normal mais je suis un peu nostalgique des éditions 2008 et 2009 qui pour moi ont été les meilleures.
Pour Monsieur Filacroche qui a des goûts plus orientés vers le Hard Rock - Heavy c'est l'inverse, on a fait scènes à part durant quasiment tout le fest.
J'ai aussi trouvé qu'il y avait moins de festivaliers dans la ville de Clisson, le fait d'avoir maintenant tout ce qu'il faut sur le site du festival doit y être pour beaucoup. C'était pourtant joli les abords du château de Clisson envahi par des hordes de chevelus tous de noir vêtus :) .


La musique :
(oui parce que à la base c'est quand même pour ça que j'y vais) J'ai fait une très belle découverte avec le groupe Coffins que je ne connaissais pas, j'ai tout particulièrement aimé l'ambiance pendant les concerts de Finntroll et Alestorm. J'ai aussi beaucoup apprécié les shows d'Alice Cooper, Arkona, Satyricon, Venom (que j'ai trouvé mieux qu'en 2008), Cannibal Corpse et In Extremo (qui aurait largement mérité d'avoir un plus grand public). J'ai surement manqué des bons groupes les matins pour cause de "dormite aiguë" ... première année que je dors autant les matins :o , tant pis pour moi.


L'organisation :
Pas grand chose à dire : toilettes propres la plupart du temps (merci aux courageux et courageuses bénévoles qui passent leur week-end à nettoyer les débordements de certains), l'accès à l'eau a été amélioré avec un débit appréciable (l'année passée il fallait un certain temps pour remplir un gobelet). L'idée des croque-patates à petit prix est excellente pour les petites faims, le chocolat chaud ou café est toujours appréciable le soir quand l'air se rafraîchit et le système de payement par carte Cashless est plus pratique que les jetons (sauf quand on prend une carte pour 2 et qu'on ne va pas voir les mêmes concerts, lol. Ce fut épique pour retrouver ma moitié pendant Faith No more mais la soif et la faim rendent l'impossible possible.).
Par contre je n'ai pas vu le gain de temps avec les bracelets à puce pour entrer dans le festival. Avant il y avait une personne qui contrôlait visuellement la présence du bracelet. Avec la puce, il y a une personne qui contrôle que ça fait bip quand on pose la puce du bracelet sur le détecteur ... je verrai plus une histoire de statistiques dans cette évolution à puce.
Mention spéciale à la pelouse qui a tenu bon jusqu'au dimanche soir, sauf devant les scènes mais là c'est mission impossible.


Le rire :
Les trois gamines accompagnées d'une adulte (invasion de touristes pour reprendre le titre d'un "reportage") qui étaient habillées façon dark too much je me la pète avec du maquillage à la Kiss m'ont bien fait marrer, surtout leurs têtes et leur fuite après les premiers hurlements du chanteur de coffins :) .
Les slameurs à cheval sur des dauphins gonflables pendant Alestorm :D .


Le coup de gueule :
Arghhh ! mais il leur passe quoi dans la têtes à ces gens qui se posent devant les scènes avec leur fauteuils de camping à accoudoirs ????
Je peux comprendre qu'on ne puisse pas faire trois jours de concerts intenses debout mais perso quand j'ai besoin de m'asseoir je ne le fait pas au milieu du pit, je vais poser mon cul plus loin, là où ça ne gène personne (et où je ne risque pas de finir piétinée par la même occasion).
J'ai vu une personne qui attendait le début d'un groupe dans son fauteuil et qui s'est levée quand le groupe a commencé à jouer ... en laissant le siège et en posant son sac dessus, comme chez mémé! Ça aurait mérité un pogo monstre pour éparpiller tout ça façon puzzle ...
Quand à ceux qui vont devant avec leur siège replié en bandoulière ... merci pour vos voisins qui se prennent des coups de pieds desdits sièges dans les bras à chacun de vos mouvements :( .


Bilan :
Des bons concerts et une organisation quasi parfaite mais un petit bémol sur l'ambiance qui change avec l'évolution du festival.
J'ai quand même déjà hâte de connaître la programmation de 2016, avec l'espoir qu'il y ai moins de groupes "mainstream".


Bon allez, il faut se remettre au boulot maintenant. Fini les vacances ! Je retourne à mes crochets et mes papiers.