Le pantalon devenu besace

pantalon-besace.jpg

CRRRrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

Ce son, c'est celui qui s'est fait entendre un soir où je me suis assise en tailleur sur le canapé. Je me suis retrouvée avec une fesse à l'air, comme ça, en un craquement de tissu.

Il faut dire que ce pantalon a largement fait son temps. Je ne saurais pas dire depuis combien d'années je le traîne ; il a été rafistolé à plusieurs reprises, un coup vers les poches, un coup vers l'entrejambe, une autre fois sur une fesse.

Ce pantalon je l'aimais bien, son tissus épais me tenait chaud aux gambettes et sa coupe était méga confortable.

CRRRrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

Bon ce n'est qu'un pantalon, il n'y a pas de quoi en faire un fromage ... par contre il reste encore assez de matière solide pour en faire une besace. :)

 

Ce sac est construit un peu au pif. J'ai commencé par découper un morceau de cuisse, là où se trouve une poche extérieure bien intéressante pour faire un sac. J'ai bien évidement pris la poche la moins abîmée, celle de l'autre cuisse ayant subi un plus gros rafistolage sur le côté.

Une couture sur l'ouverture du bas et voilà la base de la besace.

Dans la partie basse de la jambe (tibia), j'ai découpé de quoi faire la doublure. La jambe d'une chaussette trouée aux orteils a servi à faire l'indispensable poche intérieure que tout sac devrait avoir.

pantalon-besace-poche-interieure.jpg

Dans l'autre jambe du pantalon, sur l'arrière, j'ai découpé deux longues bandes de tissu, aussi larges que possible, pour faire la bandoulière. Le retournement de la bandoulière s'est plutôt bien passé grâce à la méthode de Sacotin. J'ai par contre bien galéré au passage du raccord des deux bandes ... la prochaine fois je le saurai et je joindrai les deux morceaux après retournement.

Il me restait un bout de tissu utilisable, sur l'avant de «la jambe bandoulière» au niveau du tibia. Juste ce qu'il fallait pour coudre un rabat sur ma besace.

À la fin je me suis décidée à ajouter deux boutons pression pour les quelques occasions d'utilisation où je doive fermer le sac avec plus de sécurité que le rabat. Comme le rabat était déjà cousu, j'ai dû les placer assez près du bord ; ma couture n'étant pas très droite il y a une pression plus près du bord que l'autre ...

pantalon-besace-ouvert.jpg

Il manquait aussi un petit quelque chose ... un motif de rosette au crochet a donc trouvé sa place sur un coin du sac. Cette rosette là possède un petit défaut, c'est l'une de celle réalisée pour mettre au point mon modèle Rosette A.

pantalon-besace-detail-rosette.jpg

Le volume final du sac est assez petit pour une besace. C'est quand même assez grand pour y ranger le portefeuille, les clés, l'étui à lunettes, le paquet de mouchoirs, un stylo et deux trois petits machins selon le besoin. En bref, c'est le bon volume pour le quotidien.