Les grues qui brillent dans la nuit c'est reparti !

Grue origami en papier phosphorescent

Je vous rassure, ce magnifique vert est un effet secondaire de l'appareil photo. En vrai c'est plutôt blanc.

Il y a 2 ans j'avais réalisé une guirlande de grues en origami avec du papier phosphorescent. Je n'en avais fait qu'une seule car ce papier n'est pas très agréable à plier, il donne presque la même sensation que de toucher du papier de verre pour poncer le bois ... pas très plaisant.

Et puis l'autre jour, en faisant l'inventaire de mes papiers origami, j'ai retrouvé l'emballage de ce papier, avec à l'intérieur juste de quoi faire un petit pliage. Le petit carré de papier vert guimauve s'est transformé en grue. Après l'avoir enfilée sur un fil avec une perle au bout, je l'ai accrochée sous la boule chinoise qui cache l'ampoule du plafond de ma chambre à coucher. A l'extinction de la lumière, la grue s'est mise à briller dans le noir, forcément puisque c'est du papier phosphorescent.

L'effet est un peu magique, surtout au petit matin lorsqu'on ouvre un oeœil et qu'on aperçoit la petite lueur qui flotte toujours vers le plafond. J'ai été surprise que la phosphorescence dure aussi longtemps. Bien sur elle perd en intensité au fil de la nuit mais ça m'épate quand même.

Du coup j'ai racheté du papier qui "glow in the dark" et plié quelques guirlandes pour la boutique.

Guirlande de grues origami phosphorescente

On ne voit que 2 grues sur cette photo parce que gnagnagna je n'arrive toujours pas à faire des jolies photos des guirlandes complètes gnagnagna mais chaque guirlande en totalise 4 : 2 roses + 2 vertes. Avec ces couleurs pastels j'ai eu envie d'ajouter des perles en bois brut et utiliser un fil en coton de couleur naturel. Pour déployer les ailes des grues je n'ai pas procédé comme d'habitude car le papier n'est pas suffisamment souple. Au lieu de tirer sur les ailes pour arrondir le dos, je les ai simplement repliées vers le bas, perpendiculaires au corps.