La Filacroche

Artiste O'Fil & Serial Plieuse

Faire une texture à partir d’une photo avec GIMP

Capture d’écran du réglage du seuil pour la texture bois

Pour ajouter un peu de « grain » à un dessin en cours de réalisation j’ai voulu faire une texture à appliquer par dessus sous forme de calque. Il y a des textures toutes prêtes dans la plupart des logiciels de dessin et on en trouve facilement sur internet mais des fois je trouve ça plus rigolo d’essayer de faire les miennes.

D’habitude je fais ça en ajoutant du bruit. J’ai eu envie de changer et d’essayer une autre technique, notamment en me remémorant un tuto de Logos By Nick expliquant comment créer une texture vectorielle avec Inkscape.

Pour mon amusement du jour je souhaite plutôt faire une texture matricielle donc je vais utiliser GIMP.

Il y a sans doute pleins de façons d’arriver au résultat voulu, ici j’ai tenté d’utiliser l’outil seuil et comme ça fonctionne vite et bien je me suis arrêtée là.

Je vous montre deux exemples : une texture « papier » et une « planches de bois » mais ça doit fonctionner aussi avec d’autres, faut juste s’amuser à essayer.

Prérequis :

  • GIMP (ou autre logiciel avec des fonctions similaires),
  • une photo en rapport avec la texture souhaitée.

J’ai choisi et téléchargé 2 photos sur le site Pixabay.com ; vous pouvez bien sûr utiliser vos propres photos ou même scanner des feuilles de papier ou autre chose.

Le visuel des photos qui ont servi de bases si vous avez la flemme de cliquer sur les liens ci-dessus :

Un aperçu des photos

Créer la texture

L’exemple suivant est réalisé avec la photo de papier.

1- Ouvrir l’image dans GIMP.
2- Ouvrir le menu Couleur => Seuil.
3- Jouez avec les curseurs jusqu’à obtenir un rendu qui vous convienne et validez.

Capture d’écran du réglage des seuils du noir et du blanc
Là ça me semble pas mal.

4- Ouvrez le menu Couleur => Couleur vers alpha.

Par défaut cela remplace la couleur blanche par du transparent. Ça tombe bien car on va garder uniquement le noir, il n’y a qu’à valider.

Capture d’écran de la transformation du blanc en transparent

Nota : si Couleur vers alpha n’est pas cliquable, c’est qu’il faut d’abord ajouter un canal alpha à votre image en allant dans le menu Calque => Transparence => ajouter un canal alpha.
Perso j’ai paramétré GIMP pour ajouter automatiquement un canal alpha aux images car j’utilise souvent la transparence, le réglage se trouve dans le menu Édition => Préférences => Importation et exportation d’images.

5- Enregistrer l’image obtenue au format png, par exemple ma-sublime-texture-papier.png.
Le format png permet de conserver la transparence de l’image.

Utiliser la texture

Pour utiliser la texture sur un dessin, il suffira d’importer ma-sublime-texture-papier.png comme un nouveau calque au dessus du dessin.

Exemple avec ce dessin.

Dessin avec le calque de texture brute
Arghhh… 😰️

Alors si on laisse en l’état c’est sûr que ça donne du grain au dessin mais c’est du mauvais grain.

Pour obtenir un joli résultat il reste à jouer avec le niveau d’opacité et/ou le mode de fusion du calque de texture.
Le but du jeu est de tester différents modes et opacités jusqu’à ce que ça vous plaise, faites gaffe on se retrouve vite à hésiter entre plusieurs réglages (celui-là est bien, celui-ci aussi… plouf-plouf, lequel choisir ?)

Exemple avec le mode Superposer et l’opacité réglée à 30.

Capture d’écran du mode de fusion et de l’opacité du calque

Dessin avec le calque de texture en mode superposer + opacité à 30
Voilà un joli grain 😍️

Le rendu (vite fait) de la texture planches en bois avec une opacité à 40 et le mode Extraction de grain sur une de mes photo de fleur de bouton d’or :

Photo d’une fleur de bouton d’or avec un calque de texture bois

Bons photobidouillages !