La Filacroche

Artiste O'Fil & Serial Plieuse

Tout pluche tout flamme

Calcifer le personnage des Studios Ghibli cousu en feutrine

L’autre jour en me baladant sur Deviant Art j’ai découvert Choly Knight, une créatrice de peluches en tissu. Sur son site elle propose plusieurs patrons gratuits dont quelques-uns pour coudre des personnages issus de l’univers des Studios Ghibli.

Bien qu’appréciant moyennement de faire de la couture, la fan de Hayao Miyazaki que je suis s’est rapidement souvenue d’avoir quelque part de la feutrine avec les bonnes couleurs en voyant le patron pour coudre Calcifer.

La feutrine retrouvée, bien rangée là où elle était censée être, s’est aussitôt faite attaquer par une paire de ciseaux affûtés afin d’obtenir les pièces nécessaires à la couture de Calcifer, le gentil démon du feu du château ambulant.

L’arrière de Calcifer en feutrine
Vue de dos.

Ayant réduis la taille du patron pour coudre une peluche plus petite, les disques noirs destinés à figurer les pupilles étaient trop riquiqui pour être coupés dans la feutrine. En remplacement je les ai brodés.

J’ai ajouté une petite fantaisie "clin d’œil" brodée dessous, pour que Calcifer ait toujours un cœur à disposition en cas de besoin 💗️.

Calcifer et son petit cœur brodé en dessous

Pour lester un peu le fond, un gros caillou (lavé, je n’avais que ça sous la main) enroulé dans un peu de ouate de rembourrage avant de fermer la peluche. Ainsi Calcifer tient mieux debout.

Le patron est en anglais mais je pense qu’avec quelques notions basiques de couture on peut s’en sortir sans comprendre la langue. Les photos et schémas sont bien faits et au pire on peut toujours copier/coller le texte dans un traducteur.


Digression.
En ce moment je dessine sur écran plus qu’habituellement et, constatant que je m’agace avec le choix des couleurs, je commence à tester la méthode qui consiste à d’abord dessiner en tons de gris avant de mettre la couleur.

Ça facilite drôlement les choses pour changer 100 fois d’avis sur la couleur des éléments du dessin mais aussi pour gérer les effets d’ombres et de lumières qui me posent également pas mal de soucis.

Cela me permet aussi de dessiner le soir sans désactiver mon réducteur de lumière bleue car, si il fausse les couleurs, il ne gêne pas pour faire du noir et blanc.

Voici donc un fan-art et le premier dessin réalisé avec la technique en niveaux de gris d’abord (et un peu à l’arrache aussi, faut avouer) :

Dessin de Calcifer sur deux bûches de bois dans l’âtre

À noter que le logiciel MyPaint possède un outil bien pratique pour ça, le mode fusion.


Et enfin, pour revenir à la couture, un hippocampe réalisé il y a… pfft… un an ou peut-être un peu plus :

Un hippocampe en tissu

Le tissu vient d’un vieux pantalon, les boutons en bois des yeux d’une vieille chemise. La bête a trouvé sa place sur la porte de ma salle d’eau, original n’est-ce pas.

C’est un patron trouvé sur internet, je ne donne pas de lien car il est issu d’un livre Tilda et, sauf erreur de ma part, il n’est pas permis de le publier (droit d’auteur… toussa).