La Filacroche

Artiste O'Fil & Serial Plieuse

Gnome-feeds - lecteur de flux simple, beau et fonctionnel

Capture écran du lecteur de flux Gnome-feeds
Avec une illustration d’Odysseus Libre dedans 😉️.

Gnome-feeds, Flux en français, est un lecteur de flux atom et rss développé pour l’environnement de bureau GNOME.
Il est à ce jour disponible dans les dépôts officiels de Fedora et Debian (Sid) et le dépôt AUR d’Arch Linux. Pour les autres distributions à base de Linux, il y a un flatpak ou la solution "débrouille-toi avec les sources".

Cela fait maintenant deux semaines que je l’utilise et… il est adopté 😍️.
J’ai auparavant papillonné entre divers lecteurs de flux, hors ligne, en ligne, mais sans en trouver un qui me convienne en totalité.

Notez tout de même qu’il n’est pas prévu pour une utilisation synchronisée sur plusieurs appareils, ce n’est pas gênant pour moi, au contraire, mais ça pourrait l’être pour vous si vous aimez consulter vos flux depuis des ordi-trucs différents.

Capture écran du menu de Gnome-feeds

Comme vous pouvez le voir sur la capture écran, il ne fait ni le café ni les petits fours mais les fonctionnalités essentielles sont là.

Capture écran de gestion des étiquettes pour les flux

On ne peut pas gérer de catégories mais, avis perso, je trouve qu’étiqueter les flux est tout aussi efficace, voire plus que d’avoir des catégories et des étiquettes faisant plus ou moins redondance.

Capture écran du menu des flux

Il est possible d’afficher uniquement une source de flux en le sélectionnant dans le menu des flux. Les étiquettes sont également sélectionnables dans ce menu.

Capture écran des options d’affichage des articles

Dans les options d’affichage pour la lecture des articles on a le choix entre Page web, Lecture, et Contenu du flux.

Le mode Page web affiche la même apparence que si on lisait l’article en se rendant sur le site consulté.

À savoir, si « Ouvrir les liens dans votre navigateur » est décoché dans les préférences, on peut alors naviguer sur le web sans quitter Gnome-feeds mais, pour beaucoup de sites, il faudra malheureusement activer JavaScript pour que les menus (entre autres choses) soit utilisables, voire même que la totalité du site s’affiche simplement de façon correcte 😰️.
Notez aussi que la lecture en mode Page web pourra être plus ou moins inconfortable avec les sites qui ne sont pas responsive si vous utilisez Gnome-feeds en taille réduite (genre sur la moitié de l’écran).

Le mode Lecture offre un simple affichage de l’article sans les fioritures du web (un peu comme le mode lecture d’un navigateur). On peux choisir entre une version claire ou sombre dans les paramètres.
C’est d’ailleurs là que je place mon seul manque : on ne peut pas définir un jeu de couleur personnalisé. Plus tard peut-être, Gnome-feeds est encore tout récent.

Le mode Contenu du flux affiche quand à lui uniquement le… contenu du flux. C’est marqué dessus, comme le…

Dessin d’un cochon avec écrit Salut sur son corps

Côté usage, un clic droit sur l’entrée de l’article (dans le panneau de gauche) ouvre le menu adéquat pour le sauvegarder dans les favoris afin de le lire plus tard.
Attention, une fois le panneau des favoris affiché, il faudra en plus que « Afficher les articles lus » soit cochés pour retrouver les articles ainsi sauvegardés (j’ai cherché un moment avant de comprendre 😅️).

Il y a également une fonction de recherche et la possibilité de copier rapidement l’url d’un article dans le presse-papier en cliquant sur l’icône « partager », ensuite il n’y a plus qu’à coller là où on le souhaite (dans un mail, un document, un pouet, etc…).

Pépites sur la chouquette, Gnome-feeds est responsive \o/. On doit donc pouvoir l’utiliser sans tracas sur une interface d’ordiphone tel que le Librem ou le Pinephone.


Ps : si mon petit cochon dessiné vous plaît, sachez qu’une version sans le "Salut" inscrit sur son corps est disponible sur Openclipart.org, en svg ou png, sous licence domaine public 🎁️ - mot clé « pig » pour le retrouver et admirer ceux des autres contributeurs.