La Filacroche

Artiste O'Fil & Serial Plieuse

Pliage coquillage

Navel shell origami d’après le modèle de Tomoko Fuse

Si vous lisez régulièrement ce blog vous savez que j’aime le travail de Tomoko Fuse. Je suis toutefois très loin d’avoir expérimenté le pliage de tous ses modèles.

Cette fois j’ai essayé de faire le coquillage nommé Navel shell. Je m’attendais à un truc un peu complexe mais en fait c’est beaucoup plus facile que ça en a l’air. D’abord on marque les plis, ensuite on met en forme.

Vue sur le volume du pliage Navel shell
Il y a des défauts, c’est le premier essai.

Si vous voulez essayer de plier ce coquillage, je vous recommande ce tutoriel en vidéo. Prenez un carré assez grand, qui marque bien le pli, ce sera plus facile 😉️.
Pour plier le Navel shell rouge, j’ai utilisé du papier d’imprimante, soit un carré de 21 cm de côté.

Je vous montre un autre test fait cette fois avec du papier de calage - celui que l’on trouve mis en boules ou en boudins dans les cartons de nos emplettes à distance - quand il n’est pas trop chiffoné on peut le recycler en y découpant des carrés de taille généreuse pour tester des pliages.

Coquillage origami basé sur le Navel shell de Tomoko Fuse

Pour celui-ci j’ai fait quelques menues modifications ; le triangle a été divisé en parties égales jusque sur la pointe, l’avant a été plié "tout droit" au niveau du triangle et les plis pour la mise en volume ont été omis car je voulais un résultat plat.

J’ai également gribouillé dessus à l’arrache pour voir ce que ça donnerait…

Verso du coquillage en papier
L’arrière du coquillage, 2 agrafes le maintienne bien fermé.

Ensuite j’ai appliqué un verni acrylique mat pour le bois, dilué avec un peu d’eau. C’est l’étape la plus longue et la moins plaisante. Il faut mettre plusieurs couches fines en faisant gaffe de ne pas laisser de "pâtés" de verni dans les plis et ne pas coller les parties que l’on veut garder mobiles.

Coquillage origami verni
Finition vernie.

Malheureusement, on perd un peu le rendu mat du papier même avec un verni mat. Le papier reste toutefois assez souple.
Ce pliage sera placé dans mon sous-sol, un lieu à tendance un peu poussiéreuse et humide, pour voir comment il évolue au fil des mois, si il est facile à dépoussiérer y compris avec de la "poussière grasse".