La Filacroche

Artiste O'Fil & Serial Plieuse

Pâte choco-noisettes

Catégorie: Divers
Tags: Popote

Tartine de pain avec de la pâte au chocolat et noisettes

Cela fait pas mal de temps que je fais ma pâte chocolatée à tartiner moi-même. J’ai essayé plusieurs recettes mais, jusqu’à cet été, ma favorite était celle qui mélange margarine, chocolat et lait concentré sucré. Rapide, simple et correcte au goût pour les tartines du petit déjeuner.

Et puis cet été j’ai fait un sirop de chocolat pour napper des gaufres. Le sirop de chocolat, c’est un sirop de sucre dans lequel on rajoute du cacao… et là je me suis dit qu’il devait y avoir moyen d’en faire une version plus épaisse pour la tartinade et donc de diminuer ou me débarrasser complètement de la margarine et du lait concentré sucré.

Au final j’ai remplacé ces deux ingrédients par de la purée de noisettes et un peu d’huile, en plus du sirop de sucre. Bon, ça reste quand même à consommer en mode ration et ça revient plus cher mais c’est bien plus goûtu.

Donc, un certain nombre d’essais plus tard j’ai fini par trouver les bonnes quantités pour les bons ingrédients.

Ma recette je la souhaitais rapide à exécuter, qui ne salisse pas quinze mille casseroles, qu’elle soit facile à retenir et qu’on puisse adapter les quantités sans ressortir la règle de 3 si on a un des ingrédients en quantité limitée (ce qui m’arrive souvent… argh j’ai presque plus de noisettes ! À croire qu’il y a des écureuils clandestins dans mon placard à bouffe).

Recette de ma pâte choco-noisette

Vous aurez besoin d’une casserole, d’une cuillère, d’une balance de cuisine, de quoi faire chauffer le futur contenu de la casserole et d’un ou plusieurs pots* pour y conserver la pâte finie.

Ingrédients

  • 100 grammes d’eau
  • 100 grammes de sucre (poudre ou morceaux, peu importe)
  • 100 grammes de purée de noisettes** nature (aussi appelé beurre de noisettes)
  • 100 grammes de chocolat noir*** pour pâtisseries
  • 25 grammes d’huile (tournesol, colza, mélange,… celle que vous voulez mais avec un goût assez neutre)

Avec ces quantités je remplis 1 pot et demi de type pot à confiture.

Vous noterez qu’on peut remplacer "100 grammes" par "𝑥 grammes" et "25 grammes" par "𝑥/4 grammes".
Tout est à 𝑥 grammes sauf l’huile qui est à 𝑥 divisé par 4.
Autrement dit si il ne vous reste plus que 50 grammes de chocolat, vous pesez tout à 50 sauf l’huile, et vous divisez 50 par 4 pour obtenir la quantité d’huile. Fastoche 😉️.

*pots :

Je ne stérilise pas mes pots car je ne conserve pas ma pâte très longtemps, ils sont par contre nettoyé et rincés à l’eau bien chaude.
N’hésitez toutefois pas à stériliser les vôtres si vous le jugez nécessaire.

**purée de noisettes :

Perso je fait ma propre purée de noisettes. Pour ça il suffit d’un robot muni d’un couteau et mixer les noisettes jusqu’à obtenir une pâte bien lisse, en faisant des pause pour que les noisettes ne chauffent pas trop.
Ça prend plus ou moins de temps selon la puissance du robot.
En général je pars de poudre de noisettes pour aller plus vite - fuyez les petits sachets de marque bien connue au prix bien gonflé, même dans ma cambrousse j’arrive à trouver des gros sachets de 500 grammes à un coût plus raisonnable sans sacrifier la qualité.

***chocolat noir :

Le type de chocolat influe beaucoup sur le goût de la pâte à tartiner. Avec un chocolat noir "classique" le goût de noisette est très présent.
Si vous souhaitez un goût plus fort en chocolat prenez du chocolat noir corsé.
Bien sûr, le goût sera différent selon les marques de chocolat, perso j’aime bien varier donc je ne prends pas toujours le même chocolat.

Je n’ai pas testé avec du chocolat au lait (ce n’est pas mon favoris) mais je pense qu’avec les proportions chocolat/noisettes de cette recette le goût du chocolat au lait se fera totalement écraser.
Si vous avez le goût de l’aventure vous pouvez essayer des proportions différentes en faisant des petites quantité au cas où le résultat ne soit pas celui escompté.

Préparation

1 - Pesez l’eau et le sucre directement dans la casserole.
Mettez la casserole sur le feu et portez à ébullition. En principe le sucre va se dissoudre tout seul dans l’eau mais n’hésitez pas à touiller si nécessaire.
Baissez le feu et laissez cuire environ 1 minute à tout petit bouillon.
Félicitations, vous voilà avec un beau sirop de sucre.

2 - Sur feu tout doux, ajoutez la purée de noisettes et le chocolat cassé en petits morceaux. Laissez fondre en remuant jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse. Ça peut prendre un peu de temps, si la purée de noisettes se montre trop récalcitrante augmentez un peu la puissance du feu.

3 - Ajoutez l’huile et mélangez bien.

4 - Versez dans le(s) pot(s) et laissez refroidir avant de mettre les couvercles.

Petit pot de pâte à tartiner fait maison
Ici un mini pot destiné à être offert.

Tartinez, dégustez 😋️.

Conservation

Ma pâte choco-noisettes se conserve à température ambiante. Elle est tartinable même quand il fait 13°C dans mon placard les matins d’hiver et n’est pas trop liquide lors des canicules d’été.
Par contre si vous la mettez au réfrigérateur, elle sera trop dure pour l’étaler - vous êtes prévenus.

Je n’ai encore jamais conservé mes pots plus de 15 jours (ça se mange vite chez moi) mais je pense que cette pâte doit se conserver plus longtemps.

Astuce pour ne salir qu’une casserole même en pesant tout ça ?

Pour peser les reste des ingrédients (après l’eau et le sucre directement dans la casserole) j’utilise la fonction tare de ma balance.

En gros je pose mon pot de purée de noisette dessus et fait la tare pour mettre la balance à zéro.
Ensuite je prélève un peu du contenu (direction la casserole) jusqu’à obtenir le bon poids en négatif. Idem avec la tablette de chocolat et la bouteille d’huile.
Ça fait moins de vaisselle ! 😁️

Variante à la cacahuète

Ajout du 12 janvier 2020

J’ai fait un test en remplaçant la purée de noisettes par de la purée de cachuètes nature. Comme pour les noisettes, je mouline les cacahuètes (juste des cacahuètes) moi-même au robot jusqu’a obtention d’une texture bien lisse.

Le résultat est pas mal du tout et ça permet de varier les parfums.
Cela fonctionne sans doute avec d’autres purées d’oléagineux, faudra que j’essaye à l’occasion.

Bonne popote !